Mon compte

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? Inscrivez-vous !

Panier

Aucun produit

Expédition 0.00 $
Total 0.00 $

Les prix sont avant taxes

Commander

Pas de promotion actuellement

Nous trouver en magasin

Un peu de la Savonnerie en Italie 31/01/2014

Récit de voyage...

Duomo de Florence

Sans crier gare, j'ai filé, en janvier, vers le vieux continent, dans le but de faciliter mon passage à la nouvelle année. 2013 a été une bonne année, mais une année difficile: rachat de l'entreprise, transfert de structure juridique, intensité maximale, sensation d'éparpillement, difficultés d'adaptation à certaines de mes nouvelles tâches... et RÉSISTANCE AU CHANGEMENT! We're only humans...

En général, nous sommes peu de Québécois pressés à voyager vers le vieux continent. Notre réflexe habituel, surtout l'hiver, est de voler vers les mers du Sud, la facilité et les petits prix des tout-inclus. Je ne voulais pas la plage. Je voulais la nourriture intérieure. Comme un Mange, prie, aime, sans le prie ni le aime. J'ai mis le cap pour Milan, Florence et Rome.

Pourquoi l'Italie ? Pourquoi pas ? J'avais envie de visiter le pays de ma matière première... l'huile d'olive. La Dolce vita, les antipastos, le Chianti, la gelato, les canolis. 8 jours de bonheur et de délectation. Je sentais un appel pour ce pays sans toutefois savoir véritablement ce que j'allais y trouver, au bout du compte.

Duomo Milan

En Europe, l'architecture d'immeubles sacrés comme utilitaires est époustouflante. Il y a des sculptures, du marbre, de l'or, du fer forgé partout. Les fontaines sont plus belles les unes que les autres. Toute cette beauté est à la portée de tous les visiteurs. 

Certaines constructions ont mis du temps à être érigées. Beaucoup de temps. Par exemple, le Duomo de Milan (ci-dessus) s'est construit sur 400 ans. VOUS IMAGINEZ ? Des générations et générations de bâtisseurs, d'architectes, d'hommes qui ont donné leur vie pour un projet plus grand qu'eux, un projet dont ils ne verraient jamais l'aboutissement, la finalité.

Fontaine de Trévi

Un voyage dans notre histoire, celle de nos ancêtres, d'hommes courageux, visionnaires. Celle de nos légendes. Quel sentiment que celui de fouler les mêmes espaces que des millions, voire milliards d'hommes et de femmes ont foulé avant nous. Un voyage au pays de l'espoir, comme celui d'exaucer un voeu formulé en lançant une pièce dans la Fontana Di Trevi (Rome), ci-dessus.

M-E au Colisee

Des réalisations plus grandes que nature. Comme le Colisée de Rome, dont la construction achevée en 80 est toujours accessible aux visiteurs.

Colisée intérieur

Des réalisations qui traversent les époques, durables, solonnelles, sacrées, comme le Panthéon de Rome, qui supporte la plus grande coupole de l'antiquité, que des hommes ont installé à bout de bras, difficile à imaginer comment...

Panthéon

"Rome ne s'est pas faite en un jour". Je le crois. Je l'ai constaté. J'ai peine à imaginer que certaines des constructions que j'ai eu la chance de visiter ont mis plus de temps à être construites que le temps qui s'est écoulé depuis que Samuel-de-Champlain a fondé la ville de Québec, en 1608 et aujourd'hui, en 2014!

Au terme de mon voyage, j'ai compris pourquoi j'avais décidé de visiter l'Italie. Aujourd'hui, notre société est celle de l'instantané. Que ce soit un laps de temps de 3 minutes, 3 heures, 3 jours, ou même 3 ans, le temps nous est précieux est long. Nos projets doivent être flamboyants et réalisés rapidement dans une vie dans laquelle notre course est effrénée. Nos constructions sont éphémères. Jetables. Et surtout, nous ne connaissont plus la réelle portée du mot PATIENCE. 

L'an dernier, j'ai couru un véritable marathon et j'ai douté, je l'avoue, de mes capacités à mener toute seule ce grand projet de vie qui était d'abord un projet de couple. 

Puis, j'ai vu Rome, ses constructions, et j'ai pensé aux millions d'hommes qui ont travaillé toute leur vie sans la satisfaction du travail accompli.

De retour d'Italie, je remercie la vie d'avoir compris que mon bonheur est ici, maintenant, un jour à la fois. Pronto. Arivederchi. Ciao bella Italia! Grazie mille!

COMMENTAIRES

De Commentaire

Marika Dussault
31/01/2014

Merci pour le beau partage!
Tu m'as émue.
xx

Josée
31/01/2014

Quelle belle leçon de vie, à ne pas oublier.
merci de me la partager.
le 12 déc. 2013, j'ai écrit dans mon agenda :
Je ne sais pas exactement où ce chemin (celui de ma vie) me mènera. Et pourtant je sais que le secret est de continuer à marcher !

Evelyne L. Desjardins
31/01/2014

Allo Marie-Eve,
le message que tu livres est inspirant et réaliste, que dire de plus. Après de superbes photos, tu nous partages de magnifiques propos!
Je te souhaite une super année 2014, à l'image de beau voyage que tu as fait!

Steph..
31/01/2014

Au que j'adore ce texte.. Il est superbe empreint d'émotions.
Tu es une femme formidable Marie-Eve. Une fonceuse, une batisseur, une rêveuse et une femme de tête et d'actions..
Tu m'as a plusieurs reprise fais part de tes doutes et tes craintes Tu as écouté ce que j'avais a dire et tu as sus surmonter ces épreuves.
Si je pourrais te résumé en un seul mot ca serait battante..
Continue a être cette femme formidable que tu es..
Gros bisous et tu sais que si tu as besoin d'aide tu as un ami qui t'aime beaucoup et qui ce sefait un plaisir de te donner un coup de main.
=-)

Jacinthe
31/01/2014

C'est inspirant de voyager, ça nous ramène à la grandeur de l'Humain, à nos capacités immenses.
Marie-Ève tu appartiens à la catégorie des bâtisseurs. Ce n'est qu'un début... x

Cricri
31/01/2014

La vie nous donne des épreuves qu'ont est capable de surmontée.Et au lieu de baissée les bras tu as prouvée que tu étais capable de relevée ce beau projet de vie.Tu es une battante et un exemple pour les femmes qui doutent

Vicky
31/01/2014

Beau partage, lâche pas. Il n'y a pas de après ou de fin, seulement une continuité...

Geneviève Gravel
31/01/2014

Allo Marie-Eve,

Merci pour ce beau texte émouvant qui est matière à reflexions. Je suis heureuse que ton voyage t'aie permis de te ressourcer , de faire le plein d'énergie et de prendre le temps de... prendre le temps.
Que cette magnifique inspiration te soit des plus bénéfiques et te permettent de réaliser de super projets. Bonne année 2014 ma chère.

Julie Claudia Laporte
01/02/2014

Avé Maria Avé!! Comme ça qu'on t'appelerai???
Wow émotionsss wow
j'ai vraiment envie d'en faire le Mange Prie Aime finalement j'ai faim ( de voir et de me nourrir de ton texte) je prie ( de trouver en moi la patience dans mon nouveau projet) et j'aime (assurément les carnets voyage intimes comme le tiens partagés sont des cadeaux de vie pour les gens du nouveau pays!qui sont pas encore retourné aux racina!)
Je t'en souhaite encore et gracias pour Être revenue Ici et Maintenant,
Avec nous!
Provoquons 2014, comme disais Louis José Houde!!
A pronto
Juliaxx

Janie Lejour
01/02/2014

C'est tellement vrai. Je suis fière de toi ma soeur. xxx

Hélène Boily
01/02/2014

Vraiment inspirant, ton texte. Et tu te livres avec beaucoup d'authenticité. Bravo!

Edith
02/02/2014

surprenante Marie-ève, tes réflexions me touchent, ça me rappelle que tous les petits gestes que nous accomplissons à chaque jours ont une répercussion insoupçonnable sur demain, c'est pourquoi il est si importants qu'ils soient justes et en accord avec soi car tous ces petits gestes, tels les pierres d'une cathédrale, bâtissent une œuvre dont nous ne connaissons pas la finalité...

emilie
02/02/2014

AH Marie Eve ...femme exceptionnelle !!!!!!!!!!!!!!
quel beau partage et quelle facilité pour toi d'écrire ...
du talent tu as !
je suis en France pour une semaine et profites également des bonnes saveurs .....bisous

Le gars de l'informatique...
03/02/2014

Allo M-E,

Quoi dire de plus.... Merci d'être là.....

Mylène
18/03/2014

j'adore ta réflexion. Tu m'enlèves les mots de la bouche et du clavier. ;-)

Judith
21/03/2014

Marie-Eve, je lève mon chapeau à ton audace...je suis passée te voir récemment, malheureusement un lundi...poussée par l'idée qu'il fallait que je te parle...à la lecture de ton texte, je comprends maintenant pourquoi...je récidive sous peu, car je n'ai jamais oublié qu'un jour tu as été une étincelle de sourires quand je vivais un grand découragement, similaire à celui qui t'a poussée à cheminer vers le pays des pasta...bises, et à bientôt...de la lavandière d'Eastman

MamanGlobetrotteuse.com
01/04/2014

J'aime votre plume ! On sent bien que ce voyage a été une occasion privilégiée, merci pour le partage :)

Therese
25/06/2014

beau voyage et belles réflections , tu nous fait rêver et comprendre beaucoup de choses merci

Ajouter un commentaire